dimanche 12 juillet 2020

Sur le chemin de l'école

Non ce n'est pas encore l'heure d'enfiler son cartable sur son dos, mais c'est le jour (à quelques heures près) de découvrir Sur le chemin de l'école, le nouvel album que je partage avec la merveilleuse Lili la baleine !
Une histoire de chemin, d'école, mais pas que ! Car sur la route entre la maison et la classe, tout peut prendre un air de fête, devenir fou, être rêve ! C'est ce que découvre la petite Ada tous les matins, pressée par ses parents pour ne pas être en retard.
Une histoire pleine d'images facétieuses, étonnantes, inventives, drôles, émouvantes, charmantes, inouïes ! Tout le talent de Lili s'est déployé sur ces pages-là et je suis drôlement heureuse de l'avoir accompagnée dans cette belle aventure, grâce aussi à la confiance de Flora et Pauline de la jolie Maison Eliza !










Et notre bel album est déjà 



De quoi donner envie de retourner à l'école, vite-vite-vite !! (enfin après les vacances on est d'accord !)

lundi 6 juillet 2020

Une année à fêter les livres !

L'année s'est terminée en apothéose du côté de Saint-Victurnien et Saint-Junien ! Bien sûr on aurait tous préféré se retrouver en chair et en os, lors d'un salon qu'on aime tous très fort ! Mais Faîtes des livres n'a pas laissé le dernier mot au Covid 19 ! Bien au contraire ! Dans un magnifique recueil, comme tous les ans, toute l'équipe a réuni les productions de toutes les classes participantes ! Et c'est un petit peu dingue le boulot que les élèves ont abattu !

Et puis Claire et moi, autour de notre album  Calamity Jane, l'indomptable on a été terriblement gâtées !


Dans le tome 6 de La Fabrique, le numéro spécial imprimé par Faîtes des livres et qui collecte le travail de tous, l'équipe m'a invitée à écrire la préface ! Une préface illustrée par Claire, la chance ! 


Et même qu'on est dedans avec des portraits de feu ! 
Un travail et des rencontres tout au long de l'année avec les CE1 de l'école Saint-Victurnien et les 6e et Segpa du collège Paul Langevin de Saint-Junien !  


Et puis il y a aussi la formidable histoire que les CM1 et CM2 de l'école Saint-Victurnien ont écrite ! Une nouvelle aventure sur mesure pour mes Hisse et Ho ! 


D'ailleurs le récit a même la chance inestimable d'avoir été imprimée à part, dans un bel écrin à l'image des originaux ! Look !









Le Moulin brûlé, ou une histoire palpitante entre humour-aventure-émotion-souvenirs-secrets-révélations accompagnée de trop chouettes cabochons ! 
Et puis dans le courrier que j'ai reçu ces petits mots si touchants... 


Nous avons fini l'année sans nous voir en vrai mais en visio et c'était chouette quand même ! 





Alors voilà, c'est fini pour 2020... Il n'y aura pas eu de salon mais beaucoup beaucoup beaucoup d'émotions ! Et quel boulot de toute l'équipe, de Noëlle, Maud, Sylvie, Laura, Julie et de tous leurs élèves ! Quels souvenirs aussi ! Et puis on se dit à l'an prochain parce que la Fête des livres ne serait rien si on ne répondait pas à l'injonction Faîtes des livres ! 
MERCI 

jeudi 25 juin 2020

Les jolies sélections

Ma petite Mona de mon roman Les mots de Mo', illustré par Arnaud Nebbache, publié chez Kilowatt, est sélectionné pour le Prix Opalivres 2021 ! 



Mon album Calamity Jane l'indomptable, illustré par Claire Gaudriot, publié chez A pas de loups, est sélectionné pour le prix Nénuphar 2020



Mon roman Celle que je suis, publié chez Slalom est sélectionné pour le Prix dévoreurs de livres 2021 catégorie 3e. 




et bientôt un peu plus encore ! 


mercredi 17 juin 2020

Double défi Babelio !

Quel bonheur d'apprendre que mes deux derniers romans ado, Celle que je suis (Slalom) et Bamba (éditions du Rocher) font partie du défi Babelio 2020/2021 !
Sélectionnés dans la catégorie ado +, cela veut dire qu'ils seront lus par des 3e et des lycéens partout en France !
Les élèves lisent, publient des chroniques, participent aux défis des équipes organisatrices ! Un magnifique engouement pour la lecture soutenu par des professeurs investis, impliqués, enthousiastes ! Et quelle belle et riche sélection !



L'occasion de revenir sur les derniers avis recueillis par ces deux titres !

Pour Celle que je suis :



"J'ai lu d’une traite ce merveilleux roman jeunesse de Anne Loyer @loyeranne aux Éditions Slalom @editions_slalom. ⁣

Je n’avais pas envie de quitter cette petite Anoki si courageuse, brillante et déterminée, un symbole de résistance. J’ai tremblé pour ce qu’elle allait devenir jusqu’au bout. ⁣
Ce livre est un gros gros coup de cœur. La couverture illustrée par Claire Gaudriot @claire_gaudriot est magnifique, colorée et si représentative de l’idée que je me suis faite de Anoki. ⁣"




Coralie, Libraire au Furet du Nord


"Un roman engagé et bouleversant"
"C'est une lecture importante. Une histoire essentielle sur la place des femmes, des filles dans la société."

Encres vagabondes


"L’auteure, Anne Loyer, nous offre une belle histoire d’émancipation dans l’Inde d’aujourd’hui, encore engluée dans certaines traditions, et où être une fille n’est pas simple.

Magnifique plaidoyer pour la cause féministe en Inde, mais que l’on pourrait transposer aussi à d’autres pays aujourd’hui, lumineux, passionnant, avec une belle narration. On ne lâche plus… jusqu’à la dernière page !"


MuBoDoc (Babelio)



Coup de cœur du CDI Jules Fil




EsseG71 (Babelio)



La lecture mutualisée

"Un roman prenant et qui donne envie d’en savoir plus sur le système indien."

Pour Bamba : 




Verauxinelle




Babelio

"Une bien heureuse découverte. Avec des mots justes, un langage faussement familier, poétique et expressif, le récit nous attache à Bamba, qui fait face à sa jeune maternité et son passé difficile. Il y a beaucoup d'émotion autour de l'attachement maternel et le deuil d'une mère. Un livre fort et plein d'espoir."



Les Dream-Dream d'une bouquineuse

"Alors, à tous ceux et toutes celles qui veulent grandir un peu, qui veulent se sentir plus grand.e et plus généreu.x.se, lisez ce roman. Rencontrez Bamba, cette nana qui ne vit que pour danser. Cette ado déjà cynique qui essuie les remarques acerbes de sa grand mère et les silences moralisateurs de son père. Bamba qui a perdu la seule lumière de son existence, sa mère, fantasque, enthousiaste, à l’âge de dix ans sans plus rien avoir comme repère à part Mozart, son meilleur ami qui reste bien malgré lui dans la friendzone."

"Bamba est un roman qui ouvre les yeux sur une réalité : celle d’être une adolescente, mère célibataire, dans un monde obtus. Un roman qui m’a fait grandir et comprendre un choix que je méprisais en partie. Un roman servi par une plume vive et poétique et qui donne envie d’assumer ses choix envers et contre tout. Une petite pépite à mettre entre toutes les mains."

Louison Nielman



Joie et Merci ! 

dimanche 31 mai 2020

Prix Babelio

Celle que je suis est en sélection pour le prix Babelio, catégorie jeunesse ! Quelle joie !
C'est sur le site de Babelio que cela se passe et vous pouvez voter jusqu'au 2 juin !

La concurrence est aussi rude que belle, mais c'est un bonheur d'en faire partie !


(cliclic pour arriver sur le site)



A vos votes ! 

samedi 23 mai 2020

Bamba en voix et en podcast

Pour tout savoir sur Bamba, mon dernier roman ado, paru aux éditions du Rocher (et qu'on trouve dans toutes les jolies librairies qui ont rouvert enfin youpi !), Anne-Flore Hervé, super journaliste-blogueuse de Livresse, m'a fait le grand plaisir de m'interroger !



Et elle a transformé notre conversation téléphonique en un formidable podcast ! Le premier d'Entre les lignes... Elle y parle de Bamba avec énormément de chaleur, de bienveillance et de pertinence ! Elle en lit aussi des passages et c'est un vrai cadeau !


(clicclic sur l'image pour écouter !)

Chez Sophielit, cette passeuse hors pair de littérature jeunesse, le projet confinement m'a permis de lire un extrait de Bamba


(clicclic sur l'image pour écouter !)

Et puis la chronique de Bigre, magazine familial du 44, est venue s'ajouter aux précédentes ! 
Merveille ! 


"Bamba est le récit d’une colère, d’une blessure, déterminée, inconsciente, fragile et puissante… un volcan que, petit à petit les neiges éternelles parviendront à apaiser."


Joie et gratitude !!



vendredi 15 mai 2020

Immense merci (2)

Les librairies ont rouvert ! Courez-y ! C'est là que les livres se découvrent, se touchent, là que les histoires vous happent, vous captent !
Une fois encore, je veux remercier tous ceux qui ont parlé, aimé, défendu nos livres à mes collègues auteurs et autrices pendant ces deux mois de fermeture forcée. Lecteurs, blogueurs, libraires, passeurs vous êtes nos essentiels, nos précieux !

Mon roman ado Bamba, sorti juste au début du mois de mars, juste avant le confinement a eu le bonheur d'être lu et apprécié ! Voici les beaux retours dont il a fait l'objet.

Myriam Touche



Livresse

"Anne Loyer aime raconter les tranches de vie d’ados, presque adultes, cabossés et malmenés par l’existence. En témoignent ses précédents romans dans la même veine : Comme une envie de voir la merLa Belle rougeCar boy et La Fille sur le toit. Elle dresse à chaque fois leur portrait sans jugement. Elle croit en eux, mais ne les épargne pas. Elle les confronte à d’autres personnages et explore avec finesse leur métamorphose.
Avec Bamba, bravache, fragile et libre, l’autrice cherche à comprendre une jeune fille de 17 ans qui décide de garder son enfant contre l’avis de tous, dont le sien. Il en résulte un roman à la fois puissant, mais aussi à fleur de peau. Un concentré d’émotions qui bouscule un peu, mais dont on ressort avec l’envie de danser avec Bamba… sur Dandy, d’Alain Souchon."

Sophielit

"Anne Loyer signe un texte fort avec ce récit ancré dans la réalité française et punché qui parle de résilience, de la force vive d’une adolescente, de maternité et de famille, celle qu’on a et celle qu’on se crée"
"Anne Loyer a un talent tout particulier pour créer de la douceur dans des milieux rudes, pour illuminer de l’intérieur des personnages qui n’ont pas une vie facile."
"A travers un récit en patchwork avec des morceaux du passé qui se greffent au présent au fil des instants, on apprend à connaitre cette Bamba et à l’apprécier. À l’aimer. Parce qu’il y a tellement derrière ce côté frondeur, une histoire qui nous rentre dedans, qui ne nous laisse pas indemnes. Encore une fois, Anne Loyer est d’une grande justesse et ce qui ressort de ce roman, malgré l’aspérité des personnages et de la situation, c’est une immense tendresse."

Delphine Lepelletier (libraire jeunesse à La Galerne)



Les papotis de Sophie

"Une mère courage qui nous happe par sa sensibilité, sa force. Comme toujours, Anne Loyer nous capte dès les premières pages, avec un récit doux amer"
"C'est terriblement beau et fort"


La bibliothèque de Noukette

"Depuis Candy, nos retrouvailles avec l’autrice ont toujours été régulières, attendues avec impatience et gourmandise. Retrouvailles souvent devenues réelles lors des salons où nous avons aussi tant de plaisir à aller l’embrasser. Oui, Anne Loyer fait partie des auteurs chouchou du rendez-vous… et quel bonheur à chaque fois !
Quand j’ai ouvert Bamba, j’étais dans une phase où tout me tombait des mains. Et Bamba est arrivée, avec sa gouaille, son sourire, sa rage de vivre et ses belles impatiences. Son amour démesuré, ces vides à combler et ses plaies encore ouvertes. Et quelle belle rencontre…! Bamba, c’est un peu le reflet de Candy. Mais Bamba, elle, choisit de garder cet enfant qu’elle n’attendait pas. Cet enfant tombé du ciel après ce coup d’amour sans lendemain. Et là encore, Anne Loyer ne juge pas."
"Anne Loyer couve ses personnages d’un regard bienveillant, tendre et juste. Elle les accompagne, les guide mais les laisse s’épanouir. Sans les épargner. A eux de saisir leur destin et de tracer leur route, qu’importe les ornières… ils en ressortiront d’autant plus vivants.
Un roman solaire et positif qui m’a procuré un grand plaisir de lecture…!" 


D'une Berge à l'autre

"Après La fille sur le toit et Celle que je suis, Anne Loyer dresse une nouvelle fois le portrait d’une jeune fille bousculée par la vie, en rupture avec sa famille, en proie au doute, ne sachant pas vraiment quelle direction prendre. Et une fois encore il y a dans ce portrait de la colère mêlée à une recherche d’indépendance, une volonté de se prendre en main, de s’émanciper, de s’assumer pour faire en sorte que le futur ne dépende que de soi-même."
"Au final point de solution trouvée d’un coup de baguette magique, tout reste en suspens. Il y a juste une porte qui s’entrouvre, laissant passer un rai de lumière. On se doute que Bamba va s’y engouffrer mais on la laisse sur le seuil avec l’envie de lui souhaiter bonne chance pour la suite. Et on la quitte à regret, triste de s’éloigner d’une jeune fille si attachante dont on voudrait pour toujours rester proche."

Hope and books

"Anne nous emporte de nouveau dans le destin d’une jeune femme d’aujourd’hui, une jeune femme qui doit se battre pour être qui elle veut être. Une belle histoire à découvrir dès la fin du confinement !"



A l'ombre du grand arbre
Double coup de cœur du mois de mars !




Utéza Nouveautés-jeunesse

"J'ai beaucoup aimé le portrait solaire de la jeune fille 
et son goût pour le mouvement, la danse et la musique."

Méli-Mélo de livres

"Les personnages qu'on y croise ont une telle énergie de vivre ! "
"Un roman très bien construit, avec des allers et retours sur l'avant qui permettent au lecteur de mieux cerner le choix de cette jeune femme explosive et si attachante."
"Un très, très beau roman"


Geek Test

"Une vie et par conséquent un livre à multiples tiroirs d’Anne Loyer, dont l’aventure humaine de Bamba secoue autant qu’elle pousse à la réflexion. Notamment sur la confiance à divers étages, une spécificité que l’on apprécie grandement tant elle n’est pas si souvent mise à ce point en avant. "

Delphine Pessin sur Babelio

"Un grand roman."



Librairie La Poterne (Bourges)

"Un roman fort et rythmé comme la vie"





Librairie Durance (Nantes)


MERCI INFINIMENT !

mardi 12 mai 2020

Immense merci (1)

Ce confinement que nous venons de quitter a vu les librairies se fermer, les ventes des livre se tarir. Et pourtant, les lecteurs ont toujours été là ! Coups de cœur, chroniques, posts sur Instagram, FB ou tout autre support ont éclairé les ouvrages, albums ou romans...
Merci à vous tous qui avez si bien su porter nos textes qui en ont tant besoin en cette période si particulière !
Pour ma part, Celle que je suis a bénéficié de merveilleux retours !

Babelio



Babelio



Aurélie Barlet
(libraire à La Pléïade)

"Je l'ai englouti sans reprendre mon souffle."
"Anne Loyer nous propose un roman passionnant, à placer entre les mains de vos filles comme dans celle de tous les membres de la famille."




HashtagCéline

"Une belle rencontre et un vent de liberté.
Ce roman tire sa force de son héroïne, Anoki. Clairement, son combat, son courage, sa détermination font de Celle que je suis un texte passionnant et passionné.
Ce roman est vraiment très riche. 
Il est aussi très prenant car de nombreux rebondissements rythment le récit. 

Celle que je suis est un roman bouleversant qui invite à se battre pour ses idées et ses rêves"
Coup de cœur pour L'Influx Le webzine qui agite vos neurones


"L’auteure campe des personnages qui réfléchissent, interrogent, remettent en question ce qu’ils sont et ce qu’on leur a toujours inculqué. Les cheminements intérieurs d’Anoki et son frère sont riches. Ils évoluent séparément mais dans un sens commun et chacun va s’appuyer sur l’autre. Ils vont lutter contre leur destin et découvrir qu’une autre vie est possible pour les femmes. Anoki est un personnage combatif, réfléchi, qui va s’en sorti grâce à une association dans laquelle elle va découvrir des destins de femmes encore plus tragiques. Voir l’évolution de mentalité d’un homme est ce qui fait l’originalité de ce roman et sa force."

Entre les mains de Belykhalil

"L’histoire de Anoki est de celle qui vous saisit au creux du ventre, y laissant l’empreinte d’une étreinte violente qui vous remue le cœur."

"Anoki est un exemple à suivre, un étonnant et superbe flambeau, aussi lumineux que le roman dont elle est issue.
Un roman à mettre entre toutes les mains, car il n’appartient pas seulement aux femmes de faire bouger les lignes, mais aussi aux hommes de demain, puis la couverture est si belle qu’il ne peut qu’attirer le regard."



"On est touché par le tsunami qui transforme la vie de l’héroïne et nourrit le roman de péripéties pittoresques jusqu’à un joli happy end."
Cliorae

"Un roman résolument féministe. Un roman qui fait entendre des voix qui viennent de loin. La lutte ne s'arrêtera jamais. Il y a encore trop d'inégalités de par le monde.

J'ai aimé. Plus que ça même. Je me suis vraiment faire transportée ailleurs. Et j'ai oublié entre ces pages tout ce qui se passait dans la vraie vie.

Alors merci. Merci pour ce roman. Merci de l'avoir édité. Et merci de me l'avoir envoyé."




Myriam Touche


"Un roman sensible et lumineux"


Un livre dans ma valise

"Avec ce personnage au caractère affirmé, Anne Loyer touche juste. Rien n’est tout blanc ou tout noir. Les us et coutumes en décalage avec les aspirations de la jeunesse sont au cœur du récit."

Lecture jeunesse

"L’autrice campe des personnages qui réflechissent, interrogent, remettent en question ce qu’ils sont et ce qu’on leur a toujours inculqué. Les cheminements intérieurs d’Anoki et de son frère sont riches. Anoki est une jeune femme combattive, réfléchie, qui va s’en sortir grâce à une association dans laquelle elle découvre des destins de femmes encore plus tragiques. Ce roman rappelle ainsi à ses lecteurs qu’aujourd’hui encore, dans le monde, beaucoup de femmes ne sont pas libres de leurs choix. Il montre également l’évolution de mentalité d’un personnage masculin sur ces questions, ce qui fait l’originalité et la force de ce texte."

Livrêverie

"Combien ce livre a fait battre mon cœur: ❤️❤️❤️❤️"

"On ne peut qu'être happée par le sort de la jeune Anoki..."

LucilleCBS (Babelio)

"C'est un message de tolérance et d'ouverture. Une très belle lecture durant laquelle on voit peu à peu cette famille s'ouvrir sur un mode de vie plus moderne et plus respectueux du souhait des enfants. A découvrir sans hésiter !"

Songe d'une nuit d'été

"J’ai adoré suivre l’évolution d’Anoki tout au long du roman, voire cette jeune femme s’épanouir, devenir sûre d’elle et d’un avenir qu’elle veut contrôler. Elle veut vivre sa vie comme elle l’entend, travailler dans le journalisme, épouser un homme qu’elle aura choisi par amour et non pas par convenance."
"Entre traditions et modernités, Anne Loyer de par sa jolie plume m’a entraînée dans un roman magnifique"



Merci d'avoir fait vivre mon Anoki, 
merci pour vos mots !