lundi 15 décembre 2014

Des bonheurs...

Il y a des matins où on oublie ses yeux au bord du lit, où mettre un pied devant l'autre est un jeu d'équilibriste, où se réveiller relève du parcours du combattant.
Et puis, on allume son ordinateur, on ouvre les fenêtres du monde internet et on découvre sur son mur FB, à la Une, le post que voilà :


"Pour finir l'année en beauté, lisez le tout début du tout premier chapitre du premier livre d'Anne Loyer aux Bulles. Le titre du livre - Maman est un oiseau - dit tout de la légèreté de sa plume (d'oiseau, bien sûr).
"Je lève les yeux au ciel. Il n’y a ni nuage, ni brouillard. Le ciel est vide. Pourtant je m’obstine. Je cherche un signe. Une signature. De celles que les avions tracent dans leur page bleue. Et soudain je la vois ! Là ! Cette grande traîne blanche, comme celle d’une mariée. C’est celle de ma pilote de maman.
J’adore les voir ces rubans blancs. Ils flottent au-dessus de ma tête et ils me parlent d’elle. Elle me l’a dit un jour : 
— C’est ma façon de te faire coucou ! 
Parce que ma maman c’est un oiseau. 
Impossible de la garder à la maison. De l’enfermer entre mes bras. Elle déplie ses ailes et elle s’en va. Loin. Haut. Ailleurs. Sans moi.""

Une si jolie surprise de son éditeur qu'elle décille ! Et quand, en plus, ce même éditeur vient de vous dire un grand oui pour un roman qui annonce une nouvelle aventure littéraire -  puisqu'une série pour les 8-12 ans... (promis je vous en dis plus tout bientôt !)... voilà que je me retrouve en méga forme pour la journée ! Étonnant non ?

10 commentaires:

  1. Une forme olympique pour la journée et les prochaines à venir !!!!
    Bravo Anne ! et vive ta plume !

    RépondreSupprimer
  2. En voilà une belle semaine qui s'annonce :-)
    Bravo Anne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! Une semaine belle belle belle comme ce jour !

      Supprimer
  3. Je t'ai dit combien j'étais fière de toi ? Oui ? T'es sûre ? Pas grave, ça se répète en boucle ces choses-là <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'ai dit combien j'étais heureuse que tu me dises des trucs comme ça ? Oui ? T'es sûre ? Pas grave, ça se répète (répète, répète....) en boucle ces choses- là ! <3

      Supprimer
  4. Une année qui finit en beauté! Ici, ciel dégagé - enfin! -, de quoi voir passer les oiseaux et les avions...

    RépondreSupprimer
  5. Le ciel non seulement se dégage mais en plus il s'éclaire d'une belle lumière ! Et espérons Véronique que ça se poursuive même sous le silence ! :)

    RépondreSupprimer