lundi 22 juin 2015

Comme une envie... de concours !

Comme une envie de voir la mer, publié chez Alice jeunesse, et qui vient tout juste de sortir, a déjà été remarqué chez Gaëlle la libraire (!)

et a déjà fait l'objet d'une jolie chronique sur Le souffle des mots !

"L'auteur a une très jolie plume, tantôt pleine de naïveté, tantôt pleine de sagesse. C'est agréable de lire ce livre car on croit lire une chanson, un poème. On se retrouve face aux situations difficiles de la vie de famille, les secrets trop longtemps cachés, la maladie d'un enfant qui rend les choses plus difficiles, les conflits parents-enfants. En 109 pages le roman nous raconte une petite histoire pleine de poésie, de tristesse et de tendresse." 
 Par ici pour tout lire !

Et puis de très touchants retours d'auteurs, de lecteurs, de proches qui font tant de bien ! Merci pour vos mots et vos regards...

Alors si, vous aussi, l'envie de le lire vous prend, laissez-moi un commentaire sous ce post. Dîtes-moi simplement ce que représente la mer pour vous, dans votre vie, votre imaginaire... tout est permis ! 
Tirage au choixpeau le mardi 30 juin ! 


27 commentaires:

  1. Pour moi, qui suis une fille du Massif Central, la mer, c'est loin. Alors, tant qu'à faire, quand je pense à la mer, je ne m'arrête pas à la Bretagne, où l'eau est froide et les maisons de granit trop semblables à celles que je connais, ni à la Côte d'Azur, où les serviettes de bain recouvrent les plages, non, je préfère penser aux mers lointaines, celles que j'ai parcourues en cherchant L'île au trésor ou Moby Dick. Et dans la réalité, comme j'ai terriblement le mal de mer, je préfère regarder l'eau depuis la plage, si possible une plage déserte comme celles que j'ai connues en Côte d'Ivoire, en Birmanie ou au Venezuela, et m'éloigner seulement à portée de brasse, un masque et un tuba suffisant à combler mes désirs d'explorations sous-marines.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tes mers sont pleines d'exotisme et de rêves Pascale ! Merci pour ton envie ! :)

      Supprimer
  2. La mer, c'est les étés sur la côte d'Opale, à pêcher des crevettes dans les mares et (pour moi) à ne pas nager trop loin parce que j'aime pas quand j'ai pas pied et qu'il y a des phoques. Les fossiles dans les falaises et dans les plages de tourbe... des époques différentes de la préhistoire qui s'empilent et se stratifient. Et des plages vides, parce que les touristes préfèrent bêtement la Côte d'Azur: tant mieux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mer de souvenirs et de mémoire... Merci Clémentine !

      Supprimer
  3. Bravo pour tous ces mots :) Je l'ai acheté il ne me reste plus qu'à le lire. Bise

    RépondreSupprimer
  4. Taboni Misérazzi22 juin 2015 à 05:05

    Je suis née en Corse alors pour moi la mer est intimement liée à mon enfance, aux plages désertes que l'on découvrait les matins d'été . Cela me donnait l'impression de vivre des moments hors du temps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La mer est toujours belle au pays de l'enfance ! Merci Jeanne pour ton passage !

      Supprimer
  5. Pour moi, il s'agirait plus de l'Océan... des vagues de la côte atlantique de mon enfance, des embruns et du soleil, du sable chaud entre les orteils, de l'eau fraîche et salée qui vous laisse un doux picotement sur la peau lorsque vous en sortez, bientôt balayé par le vent... ca me rend nostalgique tout ça... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça y est je le vois et il est beau ton Océan !

      Supprimer
  6. Quel joli titre ! Bravo ! La mer c'est les vacances le repos, la reflexion ... Le bruit des vagues quelle douceur ... La mer c'est la liberté

    RépondreSupprimer
  7. Bon, je ne joue pas, parce que je l'ai déjà... Mais pour le fun, je ferais remarquer que la mer, c'est surtout l'une des premières choses qu'on arrive à dessiner: un gros trait bleu!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi, tu dessines aussi bien que moi... :p

      Supprimer
  8. La mer....c'est la vie, celle que nous voyons un peu, puis celle qui se cache, l'insoupçonnée, la mer étant une matrice à part entière. Mais elle est aussi elle la dualité clarté et ténèbres, l'immensité qui happe, fascine, qui s'exprime sous multiples facettes, tantôt douce, calme, limpide, tantôt tumultueuse, houleuse, cinglante, elle est la métaphore de temps de choses, je l'aime profondément.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Louison Nielman, je t'ai reconnue ! Jolis mots et bel amour maritime !

      Supprimer
  9. Pour moi la mer c'est ma bouffée de liberté !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! Je me souviens de toi les pieds dans l'eau et c'était beau ! :)

      Supprimer
  10. La mer, la peau qui enveloppe mon enfance <3

    RépondreSupprimer
  11. Pour moi la mer c'est les étés en Bretagne, le silence en mer, le soleil (parfois), les bains de pied sur la plage et, aussitôt quittée, une forte envie de la retrouver.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y retourner... toujours ! Merci Yoko et bienvenue ! et... (je viens de découvrir Deux pour une... voilà un livre qui a enchanté mon enfance !)

      Supprimer
    2. C'était aussi l'un de nos livres préférés avec ma sœur il y a quelques années !

      Supprimer
  12. la mer pour moi c'est le bruit des vagues ,l'odeur des pins à proximité ,l 'eau translucide et le sable qui colle aux doigts de pied...C'était adolescente en CORSE pour une première traversée de la MEDITERRANEE ...A chaque vacances sur cette ile de beauté qui n'a pas volé son nom ,je me replonge dans ces sensations !
    MYMY

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mer et beauté ! C'est sûr que cela va ensemble !

      Supprimer
  13. La mer... la mère ... Lâcher sa main devait s'appeler Vents violents mère agitée... alors pour moi, c'est tout : l'endroit où s'échapper, se retrouver, s'isoler ou être ensemble. Bravo Anne pour ce nouveau roman qui promet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une mer de tous les possibles ! Merci Séverine !

      Supprimer